Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

LE PARISIEN, le 7 octobre 2011 – La maire UMP du XVIIe arrondissement, Brigitte Kuster, présentera aujourd’hui son contreprojet pour l’aménagement du futur quartier des Batignolles à Anne Hidalgo, première adjointe PS du maire de Paris chargée de l’urbanisme. L’enquête publique, qui vient de se clôturer, offre à l’opposante de droite une occasion de défendre ses propositions pour l’aménagement de cette grande friche de 54 ha qui aurait dû accueillir le village olympique. Après l’échec de la candidature de Paris pour les JO, il a été décidé de dédier ce territoire à l’aménagement d’un nouveau quartier qui accueillera 6500 habitants et près de 13000 salariés à l’horizon de 2017.

Brigitte Kuster, qui estime que ]e projet porté par la mairie de Paris « est une erreur historique », invite les habitants à venir découvrir ses nouvelles propositions, lors d’une réunion à ]a mairie mercredi 16 mars en présence de l’architecte urbaniste Bernard Lamy les ayant mises en forme. Voici les grandes lignes de ce contre-projet.

Fini, les six immeubles de 50 m de haut. Se faisant l’écho de ]’hostilité exprimée par les habitants lors de l’enquête Tpub]ique, Brigitte Kuster propose de supprimer les six immeubles de 50 m de haut et de maintenir le plan local d’urbanisme actuel, qui fixe ]a hauteur maximale des bâtiments à 37 m.

Une seconde tour de 160 m.Pour compenser les mètres carrés perdus, Brigitte Kuster propose de construire une deuxième tour à côté de celle de la cité judiciaire, derrière le boulevard Berthier. « Elle sera un simple signal », explique la maire UMP. Cet immeuble de grande hauteur serait édifié sur la couverture de l’actuelle zone de fret. Il accueillerait bureaux, logements de luxe et commerces ainsi qu’un restaurant panoramique.

Une grande place urbaine reliera ce secteur au parc dont la superficie pourrait passer de 10 à 16 ha. Elle pourrait comprendre des restaurants, des commerces et des cinémas. Un deuxième parking.Brigitte Kuster prévoit également la construction d’un deuxième parking le long de l’avenue de Clichy pour desservir la cité judiciaire, qui attend 8000 visiteurs par iour. Cet équipement complète celui de 600 places en cours d’achèvement rue Cardinet.

Des logements intégrés aux bureaux. Pour éviter de créer le long des voies ferrées, entre la rue Cardinet et le boulevard Berthier, un « mur de bureaux» qu’elle juge « propice à l’inséourité », Brigitte Kuster propose d’insérer des programmes de logements et de les relier au parc.

Un pont végétalisé. Ce large pont végétalisé au-dessus des voies relierait la ZAC du quartier Saussure et des « pénétrantes vertes » permettant de faire communiquer le parc avec les rues alentour. Des équipements sportifs et culturels. La maire rêve aussi d’implanter une piscine et une patinoire dans le secteur ainsi que de transformer les bâtiments des décors de l’Opéra en un grand lieu culturel. Brigitte Kuster précise que son contre-projet « préserve l’équilibre financier de l’opération» et envisage d’organiser un référendum au sein de la population.

Christine Henry

Actus en relation

Le contre-projet dévoilé

Le Parisien, le 18 mars – Mercredi, Brigitte Kuster, la maire UMP du XVIIe arrondissement, …

La maire UMP présente son contre-projet des Batignolles

Le Parisien, le 15 mars – Brigitte Kuster, maire UMP du XVIIe, dévoilera ce soir publiquem …

Le dernier Paris DIXSEPT est sorti

Le dernier numéro de Paris DIXSEPT est sorti. Il consacre un dossier spécial au projet « Un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *