Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

Décrochées. Voilà le triste sort que la mairie de Paris a finalement réservé aux banderoles de vœux de Brigitte Kuster, maire du 17e.

Retour sur les faits. Brigitte Kuster, désirant adresser ses meilleurs vœux au plus grand nombre, fait suspendre au-dessus d’une dizaine d’avenues du 17e des banderoles intitulées « Bonne Année 2011 », aux endroits précis où furent installées celles de la Journée du Livre du 17e et de beaucoup d’autres événements.

A peine étaient-elles installées que la mairie de Paris a exigé leur décrochage en invoquant les règles d’occupation de l’espace public. Une règlementation qui manifestement ne trouve à s’appliquer qu’à la seule mairie du 17e ; du moins si l’on en croit le nombre de banderoles de promotion des brocantes, forums et autres salons qui ne font, quant à elles, jamais l’objet d’aucune restriction.

Brigitte Kuster, pour le moins surprise par un tel agissement inique et disproportionné, ne veut y voir que l’expression d’une attention trop zélée de la mairie de Paris pour ce qui se passe dans le 17e…

Actus en relation

Manuel Valls : un peu plus d’actions et un peu moins de polémiques !

« Populisme » : Manuel Valls n’a désormais que ce mot à la bouche. Quant à sa déclaration …

Le Pass Navigo unique se fera au détriment de priorités autrement plus urgentes

Moderniser le réseau de transports ou céder aux petits calculs politiciens ? Jean-Paul Huc …

Les vraies raisons de la nouvelle politique tarifaire d’Anne Hidalgo

Anne Hidalgo a décidé de faire les poches aux familles ayant de « très hauts revenus ». El …

RETARD DANS LE PROLONGEMENT DE LA LIGNE 14 : LA MAIRIE DE PARIS AUX ABONNES ABSENTS

Brigitte Kuster a posé aujourd’hui la question d’actualité du groupe UMP au conseil de Par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *