Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

LE PARISIEN, le 1er janvier 2011. Cela partait d’une bonne intention. Afin d’économiser sur le budget des cartes de voeux, la maire UMP du XVIIe arrondissement, Brigittte Kuster, a pensé, cette année, afficher ses voeux en pleine rue. Des banderoles ont donc été fixées au dessus de toutes les grandes avenues de son arrondissement. Mais hier, un mail de la mairie de Paris lui a demandé de les enlever du fait « des risques pour les usagers de la voie publique », lui proposant même d’envoyer ses propres services – un 31 décembre – pour le faire.

La mairie de Paris, contactée hier soir, affirmait que ce type de banderoles « nécessite une autorisation de la Ville et de la préfecture ». Brigitte Kuster affirme avoir obtenu le feu vert de la préfecture. Elle ajoute aussi que ce type de communication est très fréquent pour annoncer brocantes, salons, forums. Face à l’efficacité des services de la Ville pour retirer ses voeux, ·1’élue du XVIIe formule un dernier espoir: «D’avoir aussi promptement des moyens supplémentaires pour un meilleur entretien de l’espace public. »

Actus en relation

Manuel Valls : un peu plus d’actions et un peu moins de polémiques !

« Populisme » : Manuel Valls n’a désormais que ce mot à la bouche. Quant à sa déclaration …

Le Pass Navigo unique se fera au détriment de priorités autrement plus urgentes

Moderniser le réseau de transports ou céder aux petits calculs politiciens ? Jean-Paul Huc …

Les vraies raisons de la nouvelle politique tarifaire d’Anne Hidalgo

Anne Hidalgo a décidé de faire les poches aux familles ayant de « très hauts revenus ». El …

RETARD DANS LE PROLONGEMENT DE LA LIGNE 14 : LA MAIRIE DE PARIS AUX ABONNES ABSENTS

Brigitte Kuster a posé aujourd’hui la question d’actualité du groupe UMP au conseil de Par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *