Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

LE PARISIEN, le 15 décembre. Bertrand Delanoë et sa majorité ont fait état, hier, de leur préférence pour le projet de supermétro Arc Express, porté par la région, en concurrence actuellement avec l’autre grand projet de supermétro, dit du Grand Paris, voulu par l’Etat.

Le Conseil de Paris doit donner son avis dans le cadre du grand débat public,où sont présentés actuellement les deux projets de transports du futur. Dans son exposé, le maire a expliqué, hier, que le projet de l’Etat, conçu par l’ex-secrétaire d’Etat, Christian Blanc, reposait surtout sur une logique économique en reliant des pôles de développement éloigné du coeur de l’agglomération, alors qu’Arc Express répondrait mieux aux besoins des habitants. De plus, selon la mairie, la ligne 14 qui, prolongée, serait l’axe principal du Grand Paris, risque d’être rapidement saturée. Une position vivement critiquée par l’opposition UMP.

« Une fois encore, Bertrand Delanoë ne mesure pas les enjeux liés au Grand Paris, privant la capitale d’une formidable dynamique », a expliqué hier, en séance, la maire UMP du XVIIe arrondissement, Brigitte Kuster, qui compte beaucoup sur le projet de l’Etat pour valoriser l’aménagement du quartier des Batignolles.

Sébastien Ramnoux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *