Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

LE PARISIEN, le 8 décembre. Et si l’énorme carrefour de la porte Maillot (XVIe-XVIIe) prenait des allures de promenade plantée ? Aujourd’hui, l’idée peut paraître un peu farfelue au regard du nombre d’automobiles qui s’agglutinent chaque jour à cette porte entre Paris et la ville de Neuilly (Hauts-de-Seine). Pourtant, des architectes ont imaginé un avenir plus vert pour les abords du palais des Congrès.C’est ce qui apparaît dans les travaux des architectes que le maire de Neuilly, Jean-Christophe Fromantin, a fait plancher.
L’élu souhaite, parallèlement au projet de couverture de la N 13, transforme cet axe routier reliant sa ville à la capitale en « axe majeur » plus verdoyant. S’il ne s’agit que d’un projet, la projection sur la porte Maillot a de quoi faire rêver. Le rond point central disparaît, le parvis du palais grignote de l’espace sur la chaussée et l’axe central routier est bordé d’arbres.

« Paris doit être au rendez-vous et pour le moment nous n’y sommes pas ! »
BRIGITTE KUSTER – MAIRE UMP DU XVIIe

La majorité UMP du XVIIe souhaite rebondir sur l’idée. Lundi soir au conseil d’arrondissement, les élus ont voté un voeu qu’ils soumettront au Conseil de Paris pour que la mairie de Paris s’empare du projet, crée un « comité de porte » et lance des études sur le sujet. « La ville de Neuilly avance sur son idée. Paris doit être au rendez-vous et, pour le moment, nous y sommes pas ! Il faut donc que la mairie s’empare du sujet et imagine une requalification de la porte et de l’avenue de la Grande Armée », propose Brigitte Kuster, la maire (UMP) du XVIIe.

De son côté, l’élue socialiste Annick Lepetit a voté contre les voeux proposés par les élus de droite. « Créer un comité de porte avant même que des études soients réalisées sur le quartier, c’est prématuré. Et puis le projet de couverture de la N 13 est loin d’être acté. Cela nécessite un budget colossal! » rappelle-t-on au cabinet de l’adjointe au maire chargée des transports. « Nous attendons d’en savoir plus », précise t-on dans l’entourage d’Annick Lepetit. L’Apur (Atelier parisien d’urbanisme » a néanmoins un projet d’études sur la porte pour l’année prochaine.
Les lapins, eux, en tous cas, croient déjà à l’avenir vert de la porte Maillot puisqu’ils ont colonisé le jardin situé sur le rond-point.

M-A G

Retrouvez ICI le conseil d’arrondissement au cours duquel la gauche a voté contre les projets de la majorité à propos de la Porte Maillot

Actus en relation

Manuel Valls : un peu plus d’actions et un peu moins de polémiques !

« Populisme » : Manuel Valls n’a désormais que ce mot à la bouche. Quant à sa déclaration …

Le Pass Navigo unique se fera au détriment de priorités autrement plus urgentes

Moderniser le réseau de transports ou céder aux petits calculs politiciens ? Jean-Paul Huc …

Les vraies raisons de la nouvelle politique tarifaire d’Anne Hidalgo

Anne Hidalgo a décidé de faire les poches aux familles ayant de « très hauts revenus ». El …

RETARD DANS LE PROLONGEMENT DE LA LIGNE 14 : LA MAIRIE DE PARIS AUX ABONNES ABSENTS

Brigitte Kuster a posé aujourd’hui la question d’actualité du groupe UMP au conseil de Par …

Une réponse à Le XVIIe rêve d’une porte Maillot plus verte

  • Mille fois oui à une place de la Porte Maillot plus hospitalière. Plus verte, je ne sais pas, car elle est aujourd’hui très verte, mais on n’en profite pas car le rond-point est enserré dans la circulation.

    L’idéal (si les études démontraient que c’est possible) serait une suppression du rond-point central et un alignement des trottoirs.

    Plusieurs avantages :
    – une vue plus majestueuse vers La Défense
    – des cheminements plus courts (car en ligne droite) et plus sûrs pour les piétons et les vélos (aujourd’hui, la place coupe complètement et très bêtement la continuité entre Paris et sa banlieue)
    – un terre-plein plus vaste devant le Palais des congrés (il devient possible de prévoir une animation commerciale ou d’aggrandir le Palais des Congrés à l’avenir si le besoin se confirmait)
    – une utilisation de l’espace côté XVI qui ne fait l’objet d’aucune exploitation commerciale et n’est aujourd’hui, guère plus hospitalier pour les piétons que côté Palais des congrés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *