Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

Valérie Pécresse, présidente du groupe Majorité Présidentielle (MP) en Ile-de-France, prend connaissance, sans surprise, des révélations du rapport de la Cour des comptes sur le transport ferroviaire en Ile-de-France, publiées aujourd’hui dans l’édition du Parisien.
Elle demande à Jean-Paul Huchon d’ouvrir enfin les yeux sur les conditions désastreuses des transports en Ile-de-France et de prendre toutes ses responsabilités.

En pointant la saturation du réseau, les problèmes de régularité ainsi que la stratégie hasardeuse du STIF, ce rapport reprend les critiques formulées depuis plusieurs mois par le groupe MP à l’égard de la gestion calamiteuse du STIF par Jean-Paul Huchon.

Dernier exemple en date, le blocage incompréhensible de la région sur la modernisation des RER C et D. La SNCF est prête à lancer les travaux et RFF à financer les premières études. Et pourtant, pour des raisons purement politiques, le STIF refuse d’engager les travaux, au mépris des 950 000 Franciliens concernés quotidiennement.

Ce rapport reprend également certaines des propositions formulées par le groupe MP, notamment celles sur l’augmentation du poids de la régularité des trains dans le système du bonus-malus des opérateurs afin que soit réellement pris en compte le ressenti des usagers.
Pour les élus du groupe MP, les choses sont très claires : c’est l’amélioration de l’offre et de la qualité de service qui doit guider l’action du STIF.

C’est pourquoi ils proposent que l’ensemble des ressources nouvelles que recevra la région dans le cadre de la réforme de la fiscalité locale soient attribuées à l’investissement dans les transports, priorité de l’action régionale.

Enfin, les élus du groupe MP demandent que le rapport de la Cour des comptes fasse l’objet d’un véritable débat à l’occasion d’une séance exceptionnelle du STIF, ouverte à tous les élus franciliens qui le souhaitent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *