Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

Le tribunal administratif vient de rendre une ordonnance du 29 septembre 2010 rejetant fermement la requête de la Ville de Paris qui souhaite imposer une tarification unique dans les cantines des arrondissements et la condamne à verser 200 euros à chacune des caisses des écoles des 6e, 8e, 15e, 16e, et 17e arrondissements.

Il s’agit d’une victoire incontestable pour ces cinq arrondissements dans le conflit qui les oppose au Maire de Paris.

Le juge administratif confirme ainsi de façon particulièrement claire une décision qu’il avait déjà rendue en juillet en rejetant la totalité des requêtes de la Ville de Paris.

Le Maire de Paris avait en effet saisi une première fois le tribunal administratif et avait été débouté pour les mêmes motifs.

Cette décision confirme par ailleurs la tentation d’instrumentalisation de la presse mise en œuvre par le Maire de Paris, qui a distillé dans plusieurs journaux de nombreuses contrevérités.

Il est en effet mensonger de faire croire que les familles parisiennes seraient gagnantes avec la nouvelle grille unique voulue par le Maire de Paris.

Les grilles tarifaires adoptées par les caisses des écoles des 6e, 8e, 15e, 16e, 17e arrondissements continueront à s’appliquer de la même façon au bénéfice de la majorité des familles.

A défaut d’être parvenu à faire condamner les Maires d’arrondissement qu’il a refusé de recevoir, voila aussi maintenant le temps des représailles financières avec la diminution brutale des subventions contractuelles aux caisses des écoles des cinq arrondissements qui ont refusé de se soumettre.

Jean-Pierre LECOQ, Maire du 6e arrondissement –
François LEBEL, Maire du 8e arrondissement –
Philippe GOUJON, Député Maire du 15e arrondissement –
Claude GOASGUEN, Député Maire du 16e arrondissement –
Brigitte KUSTER, Maire du 17e arrondissement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *