Suivez-moi sur Twitter
Recevez la newsletter

A l’occasion du transfert du contrat d’aménagement des terrains Clichy-Batignolles de la Semavip à la Société Publique Locale d’Aménagement « Paris Batignolles Aménagement », Brigitte Kuster demande au maire de Paris de repenser le projet d’aménagement de la ZAC Clichy-Batignolles à l’aune des dernières actualités relatives au secteur.

 En effet, l’implantation de la Cité Judiciaire modifie considérablement l’économie générale du projet. Il est regrettable que la mairie de Paris ne tienne pas compte de l’impact d’un tel équipement (Tribunal de Grande Instance de Paris – 80 000 m2 et la Direction régionale de la Police Judiciaire – 30 000 m2). 

De plus, cette évolution urbanistique s’accompagne d’un réseau de transports en mutation. L’arrivée annoncée du T3 jusqu’à la Porte d’Asnières et le débat public sur le prolongement de la ligne 14 constituent des éléments de nouveauté importants.

Comment est-il possible que le maire de Paris fasse comme si de rien n’était ?

Comment est-il possible que le maire de Paris ne tienne pas compte des inquiétudes maintes fois exprimées par les élus de la majorité du 17e et les habitants (concentration de logements sociaux, absence de commercialité, insuffisance de la desserte en transports…) ?

Dans ce contexte, Brigitte Kuster demande que ce projet soit intégré aux réflexions menées dans le cadre du Grand Paris. Pour le maire du 17e, les Batignolles doivent être le symbole du Grand Paris dans Paris.

Retrouvez l’intervention de Brigitte Kuster, en Conseil de Paris, en cliquant [download id= »2″]

3 réponses à Bertrand Delanoë doit tenir compte de l’arrivée de la Cité Judiciaire

  • Est-il possible de relier également ce projet au problème de la ligne 13, déjà une des lignes les plus chargées du réseau RATP et qui doit en plus être encore prolongée… ce qui augure des moments plaisants pour les heures de pointe ! Le projet que la ligne 14 marque un arrêt à Rome – Pont Cardinet – La Fourche ne devrait-il pas être discuté ?

  • Bravo. Il ne faut pas lâcher prise.Le maire de Paris se comporte comme une autruche.
    La question des transports ne pourra de toute façon pas être occultée.

  • Ce terrain se trouve en bout de course par une avenue de clichy constamment saturée et une ligne de métro idem.Etant donné une constante nécessité d’accès ou de sortie du TRIBUNAL, on pense qu’il constituera pour les usagers une nasse , vu les difficultés des moyens de transport. Il semble peu souhaitable d’y ajouter des ensembles d’habitations à population très nombreuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *