Prévention et verbalisation, les grandes absentes du plan propreté d’Anne Hidalgo

192 millions d’euros pour « renforcer la propreté et mettre en œuvre la stratégie ‘Zéro Déchet’ ». La mairie de Paris prend enfin la mesure de la situation. La somme, ventilée sur l’ensemble de la mandature, sera principalement investie dans la modernisation de la collecte, le nettoiement et le tri. Cet effort mérite d’être salué, même s’il sonne comme un aveu d’échec tardif pour la gauche aux affaires depuis 2001.

On déplorera néanmoins l’absence totale de prise en compte dans ce plan d’investissement des notions de prévention et de verbalisation. La saleté à Paris résulte bien entendu des caractéristiques propres à la capitale, l’une des plus denses et donc des plus difficiles à nettoyer d’Europe, mais pas uniquement. La saleté résulte aussi – et même surtout dans de nombreux cas ! – de l’incivisme grandissant de certains. Combien de dégradations de l’espace public pourraient aisément être évitées (mégots jetés par terre, déjections canines non ramassées, prospectus sur le pare-brise des voitures, etc.) ? Il est donc urgent de mettre l’accent sur une politique de prévention et de verbalisation autrement plus efficace et ferme à l’encontre de ceux qui ne respectent pas la vie en collectivité.

Un oubli que Brigitte Kuster compte bien réparer en proposant le durcissement de la verbalisation et le renforcement de la présence d’agents verbalisateurs sur le terrain (ils ne sont que 4 pour un arrondissement aussi vaste que le 17e !). Une politique qui, bien entendu, devra s’accompagner d’une sensibilisation accrue à destination des divers publics parisiens.

FacebookTwitterMySpaceGoogle GmailYahoo MailHotmailTechnorati FavoritesPartager

Préemption du siège de l’UMP : Anne Hidalgo cède à la provocation

L’affaire de la « préemption par anticipation » (comment la qualifier autrement ?) du siège de l’UMP par la mairie de Paris ne risque pas d’améliorer l’idée que les citoyens se font de la politique. Anne Hidalgo a, en effet, permis qu’un vœu du Front de Gauche au Conseil de Paris demandant la préemption du siège de l’UMP pour y construire des logements sociaux soit adopté.

Une provocation aussi vindicative qu’inutile à laquelle son prédécesseur n’aurait jamais cédé.

Sans compter que le procédé est parfaitement absurde puisque l’UMP n’est pas à vendre. A moins qu’Anne Hidalgo projette d’exproprier de ses locaux le 1er parti d’opposition ?

Et puisqu’une absurdité en entraîne toujours une autre, pourquoi ne pas proposer tant qu’on y est la préemption du somptueux hôtel particulier qui abrite dans le 7e arrondissement le siège du PS ? Un parti dont l’utilité reste à ce jour à démontrer !

Anne Hidalgo se paie de mots faciles, mais oublie tout aussi facilement que la dignité de maire de Paris lui impose de se conduire autrement que comme un simple secrétaire de section PS.

FacebookTwitterMySpaceGoogle GmailYahoo MailHotmailTechnorati FavoritesPartager

Nos régimes de retraite au bord du gouffre

François Hollande a beau allumé des contrefeux sur des sujets tels que l’immigration ou la fin de vie, la réalité économique et sociale le rattrape encore et toujours. Alors que la France a enregistré 28 000 chômeurs de plus le mois dernier (un demi-million de plus depuis 2012), la Cour des Comptes et le Conseil d’Orientation des Retraites publient coup sur coup deux rapports alarmistes sur le financement de nos retraites. Régimes de base et complémentaires, nul n’échappe au terrible constat.

La Cour des Comptes estime qu’il faudra économiser 5 milliards d’euros par an d’ici à 2018 et 120 milliards d’ici à 2030 pour sauver les régimes complémentaires des salariés et des cadres !

Un effort considérable qui implique de réformer le système de fond en comble. Du moins, si l’on espère préserver notre modèle par répartition.

Deux options s’offrent au gouvernement et aux partenaires sociaux : ou baisser le montant des pensions, ou allonger la période de cotisation. La 1ère option a, en quelque sorte, déjà cours puisque la hausse des pensions est inférieure à celle de l’inflation. Mais seule la seconde est véritablement en mesure d’équilibrer les comptes.

La Cour des Comptes préconise d’ailleurs le report progressif de l’âge légal de départ à la retraite de 62 à 64 ans. Une mesure de bon sens au regard de l’évolution de l’espérance de vue. Une mesure, surtout, dont l’urgence se fait chaque jour plus évidente. Car à défaut de réforme, c’est le fameux modèle social français qui risque de s’effondrer pour céder la place à un mécanisme entièrement aux mains de la finance. Et même si la capitalisation mérite de prendre une part plus grande dans le financement de nos retraites, elle ne doit en aucun cas devenir la règle.

La balle est maintenant dans le camp de François Hollande. Ce qui, malheureusement, n’est guère rassurant au vu du manque de courage dont le Président fait preuve sur ces sujets…

FacebookTwitterMySpaceGoogle GmailYahoo MailHotmailTechnorati FavoritesPartager

HYATT REGENCY ORGANISE LE REPAS DE NOËL A LA MAIRIE DU 17E

HYATT REGENCY s’associe à la mairie du 17e pour offrir aux plus démunis un repas de Noël exceptionnel. Tous les soirs d’hiver depuis 15 ans, la mairie du 17e accueille tous ceux qui souhaitent bénéficier gratuitement d’un repas chaud et équilibré. Mercredi 17 décembre de 18h à 19h30, le menu ordinaire cèdera la place à un dîner de fête.

L’hôtel de prestige acheminera jusqu’à la mairie du 17e un repas confectionné par ses propres cuisiniers. Et pour que l’implication du HYATT REGENCY soit complète, les principaux dirigeants de l’établissement (dont le directeur général Michel Morauw) remplaceront pour un soir les bénévoles chargés de servir le repas.

Un beau moment de partage en perspective.

FacebookTwitterMySpaceGoogle GmailYahoo MailHotmailTechnorati FavoritesPartager

La carte de l’éducation prioritaire évolue dans l’intérêt des écoles du 17e !

Brigitte Kuster se réjouit des toutes dernières évolutions de la carte de l’éducation prioritaire dans le 17e. Suite à la mobilisation des chefs d’établissement et des parents d’élèves, ainsi que de l’investissement constant de la mairie du 17e dans ce dossier, le Rectorat vient en effet de réintégrer les écoles Pouchet et Cité des Fleurs dans le réseau, et de permettre aux écoles maternelle et élémentaire Lagache de bénéficier d’une convention académique (dispositif d’accompagnement éducatif).

Une évolution très positive qui fait déjà suite au maintien dans le réseau, obtenu il y a mois, des écoles Bessières et Bréchet, ainsi que de l’intégration des écoles Kellner et Epinettes.

Un résultat satisfaisant qu’il convient néanmoins de nuancer : l’école Saint-Ange restant encore à la marge du dispositif, malgré les demandes répétées de Brigitte Kuster qui va à nouveau saisir le Rectorat à ce sujet.

FacebookTwitterMySpaceGoogle GmailYahoo MailHotmailTechnorati FavoritesPartager

Inscrivez-vous sur les listes électorales !

L’année 2015 sera une année électorale. Si Paris – commune et département – n’est pas concernée par les élections cantonales au mois de mars, n’oublions pas que les élections régionales auront lieu en décembre. Un scrutin décisif que nous espérons remporter grâce à la formidable dynamique collective que Valérie Pécresse a su insuffler en Île-de-France. Il est crucial de nous mobiliser pour tourner la page des années Huchon, marquées par la dégradation de nos conditions de transports et l’incroyable dérive des dépenses publiques, et porter enfin une ambition à la hauteur de la 1ère région de France.

Il est donc fondamental que chacun s’inscrive – et fasse s’inscrire ses proches et amis – sur les listes électorales, d’ici le 31 décembre prochain !

Vous pouvez vous inscrire ou vérifier votre situation au service des élections de la mairie du 17e, du lundi au vendredi inclus, de 8h30 à 17h, le jeudi jusqu’à 19h30 et les samedis de 9h à 13h et de 14h à 16h. L’inscription est possible par Internet sur mon.service-public.fr, mais aussi par courrier en indiquant la précédente commune de résidence et en y joignant les documents exigés : pièce d’identité en cours de validité et justificatif de domicile de moins de 3 mois à vos noms, prénoms et adresse.

On compte sur vous !

L’équipe de Brigitte Kuster

FacebookTwitterMySpaceGoogle GmailYahoo MailHotmailTechnorati FavoritesPartager

Le Parisien

FacebookTwitterMySpaceGoogle GmailYahoo MailHotmailTechnorati FavoritesPartager

« Et si c’était vous ? » Une journée avec la maire du 17e

La proximité se vit au quotidien dans le 17e. De nombreuses opérations en témoignent, comme le Café du Maire organisé 2 fois par mois dans les différents quartiers du 17e. Mais une nouvelle étape va encore être franchie avec le dispositif « Et si c’était vous ? », lancé par Brigitte Kuster et Géraldine Rouah-Zangrilli, conseillère d’arrondissement.

Dix citoyens désignés par tirage au sort – le bulletin d’inscription est disponible sur www.mairie17.paris.fr et à l’accueil de la mairie du 17e – passeront chacun une journée aux côtés de Brigitte Kuster.

L’idée est simple : permettre aux habitants de partager le quotidien de l’élue pour mieux se rendre compte des réalités auxquelles elle est confrontée et comprendre le rôle spécifique que joue un maire d’arrondissement à Paris. Cette opération est une première à Paris.

FacebookTwitterMySpaceGoogle GmailYahoo MailHotmailTechnorati FavoritesPartager

FORUM POUR L’EMPLOI DU 17e : 40 ENTREPRISES PRESENTES

Conseils et emplois à pourvoir. Tels sont les deux piliers du prochain Forum de l’Emploi, organisé par Brigitte Kuster et son adjoint Benjamin Mallo, qui se tiendra mardi 9 décembre à la mairie du 17e.

La recherche d’emploi, d’abord : 40 entreprises seront présentes à partir de 11h à la mairie du 17e. Toutes disposent d’offres d’emploi à pourvoir immédiatement dans des secteurs très divers : l’hôtellerie, le commerce, les services à la personne…, et à des niveaux de qualification différents.

Et pour saisir toutes les opportunités, rien de tel qu’une bonne préparation. Cela commence de très bonne heure avec l’opération « Paris Réveil Running », un coaching santé (footing, conseils bien-être) de 30 minutes. Rendez-vous à 7h15 au stade Max Rousié (28 rue André Bréchet) pour débuter la journée en pleine forme !

Après un petit-déjeuner à la mairie du 17e (réservé aux participants du Paris Réveil Running), Erwann Menthéour, ancien cycliste professionnel et chef d’entreprise, animera une séance sur l’indispensable confiance en soi. Pôle Emploi proposera de son côté deux ateliers sur la formation et l’orientation professionnelle, tandis que l’association AODE (Accueil Orientation pour les Demandeurs d’Emploi) animera une table ronde sur l’entretien d’embauche, le rôle d’Internet et des réseaux sociaux et l’accompagnement dans la recherche d’emploi.

FacebookTwitterMySpaceGoogle GmailYahoo MailHotmailTechnorati FavoritesPartager

Journée du livre du 17e : Festival de la biographie et hommage à Péguy

La 28e édition de la Journée du livre du 17e* (Festival de la Biographie), dimanche 7 décembre de 14h30 à 18h, rendra cette année un hommage particulier à Charles Péguy. L’œuvre de l’écrivain, mort au front il y a cent ans, connaît actuellement une véritable renaissance intellectuelle et culturelle. Ses analyses sur la nation, l’argent, la politique résonnent avec une stupéfiante modernité ; on ne compte plus d’ailleurs tous ceux – écrivains, philosophes, essayistes, hommes politiques de droite comme de gauche – qui se réclament de lui.

4 tables rondes, animées par des biographes et universitaires spécialistes de Péguy, seront organisées autour des thèmes suivants : Actualité de Péguy / Péguy, patriotisme ou nationalisme ? / Péguy, ce catholique qui dérange / Péguy, poète et prosateur.

Bien entendu, les amateurs de biographie pourront faire dédicacer leurs ouvrages auprès de la soixantaine d’auteurs présents. On notera cette année la présence de Jean Lebrun, Bruno Le Maire, Serge Moati, Jean-Paul Bled, Loïk Le Floch-Prigent, Brigitte Emile-Zola.

A noter également, la lecture à 16h pour les tout-petits d’un conte de Noël, suivi d’ateliers de maquillage et de fabrication de poupées et la tenue d’un salon de thé pour échanger en toute tranquillité sur les livres. Les recettes issues de la tombola (tirage au sort à la fin de la journée) et d’une partie de la vente des livres seront reversées à l’UNICEF.

Mairie du 17e – 16 rue des Batignolles

Lire le programme depuis le lien ci-après http://www.calameo.com/read/00381642556dceb1064c4

FacebookTwitterMySpaceGoogle GmailYahoo MailHotmailTechnorati FavoritesPartager
Vidéos
Dernières photos
fetedusport marche fetedessports semainedugout_0 fetedelaviolette fete
Diaporama
Téléchargez Flash Player pour visualiser le diaporama.
Suivez moi sur Twitter
  • Brigitte KusterA l'occasion des portes ouvertes organisés par les Beaux-Arts de la Ville de Paris, j'ai visité avec Valerie... http://t.co/XHWr0bqLNN - publié le 11/06/2013 16:53:34
  • Brigitte KusterAu Conseil de Paris pour défendre un arrêt supplémentaire de la Traverse Batignolles Bichat dans le quartier Jonquière.Refus de l'exécutif! - publié le 11/06/2013 16:25:12
  • Brigitte KusterLes Parisiens méritent de voter pour leur maire. http://t.co/szXTKapK2v - publié le 11/06/2013 11:06:36
  • Brigitte Kuster#bravo à @Frédéric Lefebvre nouveau député @ump!! Belle victoire bien méritée,heureuse pour lui et notre Mouvement! - publié le 09/06/2013 19:26:21
  • Brigitte KusterEt encore une belle fête dans le 17è,cette fois aux Epinettes! Animations, ateliers, stands et jeux. Bravo aux assos! http://t.co/Pl52S2Lrhs - publié le 08/06/2013 14:57:53