FacebookTwitterMySpaceGoogle GmailYahoo MailHotmailTechnorati FavoritesPartager

Pour la mise en place de forfaits Navigo de date à date

Un forfait Navigo mensuel n’est actuellement valable que du 1er au dernier jour de chaque mois. Un procédé qui, entre autres désagréments, présente l’inconvénient majeur d’engendrer d’interminables queues devant les guichets chaque 1er du mois.

Brigitte Kuster a donc proposé, aujourd’hui au STIF, d’en finir avec ce système absurde et d’instaurer un forfait Navigo de date à date. Le forfait débuterait ainsi à la date de paiement, quelle qu’elle soit, et s’achèverait un mois plus tard.

Malheureusement, cette proposition a été rejetée au motif qu’elle occasionnerait un coût pour le STIF de plusieurs dizaines de milliers d’euros ; sans qu’une étude n’ait d’ailleurs jamais été réalisée sur le sujet. Brigitte Kuster a donc demandé que soit effectuée cette étude, ce qui a été accepté.

FacebookTwitterMySpaceGoogle GmailYahoo MailHotmailTechnorati FavoritesPartager

Transports : renforcer la desserte de la Porte Maillot

Brigitte Kuster s’est réjouie, aujourd’hui au conseil de Paris, que l’extension du T3 depuis la Porte d’Asnières jusqu’à la Porte Maillot entre dans une phase d’études approfondies. Ce projet qu’elle porte depuis longtemps, et qui doit s’achever en 2020, permettra de renforcer l’interconnexion avec la ligne 1 et le RER A à la Porte Maillot.

Brigitte Kuster a néanmoins regretté que la mairie de Paris ne confirme pas son engagement dans le financement de la gare Porte Maillot prévue dans le cadre du prolongement du RER E, ni le calendrier du projet qui prévoyait initialement une ouverture en 2020. Date qui coïnciderait avec l’arrivée du T3 et permettrait une desserte multimodale de ce secteur touristique et économique stratégique pour Paris.

La maire du 17e n’aura dorénavant de cesse d’exiger de la municipalité qu’elle réaffirme son engagement en faveur de ce projet structurant pour l’ouest parisien.

FacebookTwitterMySpaceGoogle GmailYahoo MailHotmailTechnorati FavoritesPartager

METROPOLE DU GRAND PARIS : le gouvernement s’obstine dans la voie de l’hypercentralisme

C’est la douche froide. La commission des lois de l’Assemblée nationale vient de réduire à néant des mois de travail de la mission de préfiguration du Grand Paris (instance pluripartite, faut-il le rappeler).

Les amendements proposés par le MDGP ont tous été balayés par le gouvernement. Ils faisaient pourtant l’objet d’un consensus presque unanime (94%) des membres de la mission. Une synthèse a même semblé possible en 1ère lecture au Sénat (qui avait pourtant étrillé la 1ère mouture du projet en 2012). Mais le gouvernement s’obstine devant les députés. Il veut à tout prix la création d’une métropole ultra-intégrée qui ne laissera que des miettes – notamment sur le plan de la fiscalité des entreprises – aux nouveaux établissements publics territoriaux et aux communes.

Si la gouvernance du Grand Paris est actuellement trop diffuse, et notamment sur la question du logement, on plonge ici dans l’écueil inverse. L’hypercentralisme qui nous est promis coupe les élus des réalités de terrain. On ne pilote pas des territoires aussi vastes et différents les uns des autres depuis une tour d’ivoire !

FacebookTwitterMySpaceGoogle GmailYahoo MailHotmailTechnorati FavoritesPartager

PLAN ANTI-POLLUTION : le compte n’y est pas en matière de transports en commun

Le plan anti-pollution d’Anne Hidalgo présente des avancées. Difficile de dire le contraire puisqu’il  reprend des propositions de Nathalie Kosciusko-Morizet pendant les municipales. Il s’agit donc d’un premier pas, même s’il est encore insuffisant au regard des véritables enjeux.

Mais là où le bât blesse, c’est lorsqu’Anne Hidalgo se réjouit des efforts consentis par la mairie de Paris en matière de prolongement des lignes de métro et RER. Une autosatisfaction totalement déplacée quand on sait que les travaux de la ligne 14 ont pris deux ans de retard sans que la mairie de Paris s’en émeuve outre mesure. Comment dès lors peut-on qualifier la ZAC Clichy-Batignolles d’éco-quartier si les transports en commun ne sont pas au rendez-vous ? Et comment soulager les usagers de la ligne 13 totalement saturée ? Ce retard n’est tout simplement pas acceptable, et les incantations d’Anne Hidalgo sur le sujet le sont encore moins !

De la même façon, Brigitte Kuster attend que la mairie de Paris s’engage clairement sur le projet de prolongement du RER E. L’engagement financier de la mairie de Paris dans la réalisation du chantier n’est toujours pas au rendez-vous. Cette incertitude doit être levée au plus vite pour réaffirmer clairement l’ambition de l’interconnexion T3 / RER E en 2020 à la Porte Maillot. Inciter les Parisiens à abandonner leur voiture est illusoire si, en parallèle, l’offre de transports n’est pas renforcée et améliorée. Force est de constater qu’en la matière les beaux discours sont très éloignées des réalités.

FacebookTwitterMySpaceGoogle GmailYahoo MailHotmailTechnorati FavoritesPartager

Hommage : un lieu en mémoire d’Hélène Missoffe dans le 17e

Brigitte Kuster a rendu hommage, en ouverture du conseil de Paris, à Hélène Missoffe qui nous a quittés le 22 janvier dernier.

La maire du 17e a salué « une grande dame qui resta toute sa vie attachée au 17e », et a rappelé son parcours personnel et politique. Hélène Missoffe était l’épouse de François Missoffe (1919-2003), grand résistant, député, ministre et diplomate, et la mère de 8 enfants, dont Françoise de Panafieu.

Son engagement politique l’a conduite du gouvernement de Raymond Barre aux bancs de l’Assemblée nationale où elle représentait les habitants des Epinettes, avant de rejoindre le Sénat où elle acheva sa brillante carrière.

Brigitte Kuster a souhaité qu’un lieu du 17e porte prochainement le nom d’Hélène Missoffe, qui d’ailleurs pourrait être associé à celui de son mari. Anne Hidalgo en a accepté l’idée.

FacebookTwitterMySpaceGoogle GmailYahoo MailHotmailTechnorati FavoritesPartager

Plan anti-pollution : des avancées mais beaucoup trop d’incertitudes

Anne Hidalgo vient de présenter un plan anti-pollution pour Paris. Enfin du concret !, serait-on tenté de dire après des années de dogmatisme au cours desquelles la lutte anti-voiture a fait lieu de ligne politique unique. Il faut donc reconnaître aujourd’hui que le dispositif d’Anne Hidalgo présente des avancées certaines, notamment avec l’interdiction de circulation des cars et des poids lourds polluants à Paris. D’autant plus certaines que la maire de Paris reprend à son compte des idées venant de l’opposition : l’idée de Nathalie Kosciusko-Morizet de créer une zone à bases émissions ou celle que j’ai défendue dans mon livre d’un abonnement gratuit à Autolib’ ou Velib’ pour ceux qui renoncent à utiliser leur voiture.

Néanmoins de trop nombreuses zones d’ombre demeurent pour considérer ce plan comme vraiment satisfaisant. Et je pense, notamment, à la dimension métropolitaine des enjeux environnementaux qui en est presque totalement absente. Il est illusoire d’imaginer que la situation s’améliorera à Paris si les communes avoisinantes ne jouent pas le jeu. La pollution, comme chacun le sait, ne s’arrêtera pas aux frontières de la capitale. Idem concernant l’implication de l’Etat. Sans politique volontariste de sa part, et notamment en faveur du développement des voitures électriques, de nombreuses mesures présentées par Anne Hidalgo resteront lettre morte.

Pour convaincre, Anne Hidalgo doit encore lever de nombreuses hypothèques. Sans quoi son plan anti-pollution risque de faire long feu.

FacebookTwitterMySpaceGoogle GmailYahoo MailHotmailTechnorati FavoritesPartager

Entretien au magazine Entr’Expertes

Brigitte Kuster a accordé un entretien au magazine féminin Entr’Expertes. Elle y retrace une partie de son parcours politique et y détaille les perspectives d’avenir pour le 17e.

L’entretien est à télécharger ICI (314)

FacebookTwitterMySpaceGoogle GmailYahoo MailHotmailTechnorati FavoritesPartager

Hommage aux victimes des attentats

Lors de la cérémonie des vœux de nouvelle année en Mairie, Brigitte Kuster a tout d’abord souhaité avoir une pensée pour les victimes de la barbarie survenue la semaine dernière.

Brigitte Kuster a dénoncé des actes ignobles qui ont suscité dans le pays un immense effroi. Elle a également rendu hommage au sursaut spontané des Français qui ont manifesté avec une force incroyable leur attachement aux valeurs de la démocratie.

L’unité dont notre pays a su faire preuve est un message très clair envoyé à tous ceux qui, sur le territoire national et à l’étranger, veulent détruire nos idéaux.

Jamais la France ne renoncera devant le fanatisme.

Jamais la barbarie ne fera obstacle à nos valeurs que sont la Liberté, l’Egalité et la Fraternité.

Il est de notre responsabilité à tous, quelques soient nos origines, ou nos confessions, de nous retrouver ensemble et unis pour faire front à l’ignominie a-t-elle rappelé avant d’inviter les personnes présentes à respecter une minute de silence en hommage aux victimes.

FacebookTwitterMySpaceGoogle GmailYahoo MailHotmailTechnorati FavoritesPartager

Prévention et verbalisation, les grandes absentes du plan propreté d’Anne Hidalgo

192 millions d’euros pour « renforcer la propreté et mettre en œuvre la stratégie ‘Zéro Déchet’ ». La mairie de Paris prend enfin la mesure de la situation. La somme, ventilée sur l’ensemble de la mandature, sera principalement investie dans la modernisation de la collecte, le nettoiement et le tri. Cet effort mérite d’être salué, même s’il sonne comme un aveu d’échec tardif pour la gauche aux affaires depuis 2001.

On déplorera néanmoins l’absence totale de prise en compte dans ce plan d’investissement des notions de prévention et de verbalisation. La saleté à Paris résulte bien entendu des caractéristiques propres à la capitale, l’une des plus denses et donc des plus difficiles à nettoyer d’Europe, mais pas uniquement. La saleté résulte aussi – et même surtout dans de nombreux cas ! – de l’incivisme grandissant de certains. Combien de dégradations de l’espace public pourraient aisément être évitées (mégots jetés par terre, déjections canines non ramassées, prospectus sur le pare-brise des voitures, etc.) ? Il est donc urgent de mettre l’accent sur une politique de prévention et de verbalisation autrement plus efficace et ferme à l’encontre de ceux qui ne respectent pas la vie en collectivité.

Un oubli que Brigitte Kuster compte bien réparer en proposant le durcissement de la verbalisation et le renforcement de la présence d’agents verbalisateurs sur le terrain (ils ne sont que 4 pour un arrondissement aussi vaste que le 17e !). Une politique qui, bien entendu, devra s’accompagner d’une sensibilisation accrue à destination des divers publics parisiens.

FacebookTwitterMySpaceGoogle GmailYahoo MailHotmailTechnorati FavoritesPartager
Vidéos
Dernières photos
fetedusport marche fetedessports semainedugout_0 fetedelaviolette fete
Diaporama
Téléchargez Flash Player pour visualiser le diaporama.
Suivez moi sur Twitter
  • Brigitte KusterA l'occasion des portes ouvertes organisés par les Beaux-Arts de la Ville de Paris, j'ai visité avec Valerie... http://t.co/XHWr0bqLNN - publié le 11/06/2013 16:53:34
  • Brigitte KusterAu Conseil de Paris pour défendre un arrêt supplémentaire de la Traverse Batignolles Bichat dans le quartier Jonquière.Refus de l'exécutif! - publié le 11/06/2013 16:25:12
  • Brigitte KusterLes Parisiens méritent de voter pour leur maire. http://t.co/szXTKapK2v - publié le 11/06/2013 11:06:36
  • Brigitte Kuster#bravo à @Frédéric Lefebvre nouveau député @ump!! Belle victoire bien méritée,heureuse pour lui et notre Mouvement! - publié le 09/06/2013 19:26:21
  • Brigitte KusterEt encore une belle fête dans le 17è,cette fois aux Epinettes! Animations, ateliers, stands et jeux. Bravo aux assos! http://t.co/Pl52S2Lrhs - publié le 08/06/2013 14:57:53